22 Novembre 2015 Fête du Christ Roi


Ce dimanche 22 novembre les chrétiens célèbrent la fête du Christ-Roi. L’église de Folelli étant dédiée au Christ-Roi, ce sera pour la paroisse la fête patronale.

C’est l’occasion de rappeler l’histoire de cette église :

Elle a été inaugurée en 1934 par Mgr Rodié, alors évêque du diocèse. La messe y était célébrée seulement une fois par mois, par le curé de Pero-Casevecchie, remplacé, à sa mort, par le curé de Castellare - Di-Casinca. La population de Folelli se développant rapidement après la Seconde Guerre mondiale, les frères capucins du couvent de saint Antoine de Bastia, en 1988, ont repris l’idée de l’agrandissement de l’église et l’ont réalisée. La réception des travaux eut lieu le 24 juillet 2001.

Fêter le Christ Roi en ce dernier dimanche de l’année liturgique signifie quoi ?

Jésus n’a pas été un roi politique. « Mon règne n’est pas de ce monde » disait-il. Mais il voulait faire régner parmi les hommes l’esprit de l’Evangile et faire sentir à tous l’amour de Dieu le Père. Pour cela, Jésus a prêché, prié, guéri les malades, pardonné aux pécheurs… Les adversaires de sa campagne non-violente l’ont condamné à mort, et Jésus a offert sa vie sur la Croix.

Fêter Jésus roi n’a vraiment de sens que si nous nous engageons à sa suite à faire régner dans notre monde l’amour entre tous les hommes, la justice, la paix. Ceux qui prennent les armes pour imposer leur pouvoir font beaucoup de mal et finissent toujours mal. La violence engendre la violence et mène à la ruine et à la mort. Le 8 décembre prochain, pour encourager les hommes à mettre l’amour là où il y a la haine, à pratiquer le pardon à la place de la vengeance, le pape François ouvre une Année de la Miséricorde.

Dimanche prochain, Folelli va prier très fort pour les victimes des attentats récents, en France, au Nigéria et ailleurs ; prier aussi pour le pape qui va porter son amour paternel en Afrique et appeler les hommes à la fraternité. Comme Jésus en Croix, nous prions aussi pour ceux qui tuent : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! » Que le Seigneur nous donne la grâce et la force de persévérer dans la voie de l’Evangile et d’être toujours acteurs de paix.


Actualités récentes